Je ne saurai dire pourquoi ce soir j'ai la soudaine envie de vous raconter ce qui me met en joie, me fait sourire, m'aide à oublier la morosité extérieure.

- un petit bonheur du soir pour commencer.

Depuis mon retour des Jeux Mondiaux de Durban, j'avais du laisser mes baskets au placard à cause de mon genou qui me faisait souffrir. Après une IRM, une infiltration (Aïeeeeee) et quelques jours de rep os (enfin idéalement quelques jours de repos ....), ce soir, j'ai décidé de me réessayer à la course doucement. Je n'ai pas voulu en faire trop. Je me suis donnée 20 petites minutes pour voir ce que me réserver le genou. Et bien, il a été super! Aucune douleur! Un ressenti étrange : j'avais l'impression de courir sur du coton. Mon genou me paraissait "mou". Mais aucune douleur, que dalle, nada! Alors youpiiiiiiii, demain soir, je remets ça en marche rapide....

Et un bonheur incommensurable :

Sur facebook, une amie s'étonne de ne pas avoir lu quelque ligne que ce soit sur ma soirée de Samedi. Pourquoi Samedi en particulier? Parce que, parce que .... et oui, après avoir regardé mes billets pendant un an dans mon placard, j'ai enfin pu les sortir de leur cachette pour les accompagner à BERCYYYYYYYYYY pour admirer sur scène MYLEEEEEENNNNNEEEEEEE. Oh oui, Mylène sur scène est un événement que j'attendais depuis des mois et des mois. De longs mois d'attente pour 2 heures de plaisir musical extraordinaire! Depuis 1987, année où je la découvre à la télé un samedi après - midi dans une émission dont j'ai oublié le nom (on nous proposait plusieurs petits téléfilm, les téléspectateurs votaient pour la série qu'ils souhaitaient voir. Entre chaque série, des chanteurs) et son premier concert en 1989, que de chemin parcouru : des succès, des tournées, des clips (oh oui, des clips), un film flop, une voie si particulière qui évolue ...des mystères mais quelle personnalité! D'ailleurs, qui est - elle vraiment? Je n'en sais rien et j'avoue que cela ne m'intéresse pas. Sa vie privée ne me préoccupe pas le moins du monde. Ce que j'admire c'est la chanteuse! Elle m'emmerveille, me fascine, m'emmène dans son univers qui parfois peu étrangement ressemblé à celui dans lequel je me perçois. A la maison, j'écoute rarement Mylène. Je l'écoute dans la voiture parfois, en courant souvent. Mais à chacune de ses apparitions, je frissonne. Chaque ouverture de concert provoque chez moi une émotion intense. J'ai la chair de poule; les larmes coulent sans que je puisse me contrôler. Je ressens alors une chaleur intense, de la joie, un plaisir immense et une tristesse m'envahit tout aussi vite. Au moment où commence son concert, je sais qu'il finira bientôt ... Mais je me laisse porter par la magie du show mylénien. Et elle y parvient sans mal : il faut dire qu'elle y met les moyens (bien que cette fois, je suis sur ma fin d'un point de vue chorégraphique; je regrette tous les danseurs, les intermèdes musicaux qui rendaient le spectacle plus rythmé, sans temps mort). Les costumes sont magnifiques, le décor incroyable et il faut surtout souligner la prouesse technique de "ses filles" - des robots présents sur scène, si gracieux et pourtant si inquiétants. Incroyable technologie ... Souvent, on parle de son univers si particulier. Pour son spectacle, elle a décidé de nous emmener physiquement, musicalement. Je suis restée sur sa planète et je pense qu'il me faudra du temps pour que les images, le son quittent ma tête. Pendant encore quelques semaines, à chacune de ses chansons que j'entendrai, ce seront des images de Bercy qui traverseront mon esprit... ailleurs. Si je le pouvais, je partirai bien du côté de Lyon en octobre pour la captation du spectacle ...

PHOTO VIRGINIE

mylene-farmer-timeless-2013-campagne-affichage-paris-001

 

Voilà mes 2 instants "bonheur" que je voulais partager avec vous ce soir. Ils sont surement anecdotiques mais revêt une importance à mes yeux (qui se ferment enfin de fatigue). Et vous, quels sont vos petits moments de bonheur?